Ecrire pour se remettre la tête à l’endroit

Article
Laisser un commentaire

Le déséquilibre du moment est sournois

Les gestes effectués ressemblent à ceux d’hier mais les résultats ont changé. Contexte mou, avenir fluctuant, reprogrammation difficile dans tous les domaines, nous sommes à la peine. Les cabinets de psychologie sont actuellement pris d’assaut par celles et ceux auxquels l’inconfort brouille la vue et l’élan.

Et c’est bien normal

Mais il est aussi possible de s’appuyer sur des solutions portatives et respectueuses des distances. Pour trouver de nouveaux ancrages que nous pourrons supporter provisoires dès lors qu’ils seront fermes.

Au cours de mes recherches, j’ai rencontré des études attestant des bénéfices de l’écriture sur le psychisme. Cet acte enseigné dans toutes les écoles du monde est avant tout un lien entre notre intériorité et ce qui nous entoure. Que l’écriture fasse appel à la mémoire, au savoir, ou à nos émotions, elle trace un lien visible, tangible et puissant avec l’extérieur.

Je lui ai trouvé des fonctions complémentaires. L’écriture sait faire du bien, peut être thérapeutique, créative, et/ou relationnelle. Fascinée par les démonstrations que j’ai croisées, j’en ai créé un programme d’expérimentation. En 12 semaines, ses participant·es s’exercent grâce à des consignes d’écriture de textes courts destinés à en ressentir les bienfaits.

En trois mois seulement de nouvelles habitudes se sont développées

Permettant à chacun·e de mieux ranger son grenier intérieur. Certain·es pour y voir plus clair, d’autres pour mieux se relier aux autres. Avec comme bénéfice secondaire que tous·tes ont éprouvé de la fierté. Une émotion qui élargit le champ de nos possibilités et de nos appétits.

Alors oui, écrire ensemble dans un contexte cadré et partagé lutte directement contre le rétrécissement qui nous menace. Il serait criminel de ne pas le savoir tant le geste de l’écriture est acquis par un si grand nombre.

Une précision cependant, l’écriture dont nous parlons ici n’est pas réservée aux littéraires à l’orthographe sans reproche. Car seul le contenu des textes est source de libération, d’ordre retrouvé et de chemin tracé. Manuscrits ou tapuscrits, le résultat sera le même.

L’édition spéciale automne 2020 de l’Atelier d’écriture Bloum démarre le 7 octobre.

A lire aussi

il n'y en a pas deux comme elle

Europe 1 : La cuisine peut-elle nous sauver ?

Mais quelle pèche, cette Marion Ruggiéri. J’étais son invitée dans “Il n’y en a pas deux comme elle” sur Europe 1, et ...

Nouvelle année, nouvelles résolutions ?

Invitée par Olivier Delacroix sur Europe 1 pour donner mon avis sur les bonnes résolutions. Plus c’est le chaos, ...

10 jours sans manger - jour 2

10 jours sans manger – jour 2

Cours de Yoga intéressant aujourd’hui. L’un des soins indispensable à l’intestin, en cas de jeûne est  un coup de ...

Commenter