Il y a exactement neuf ans, ouvrait ce site internet. 3 kifs par jour allait paraître en librairie deux semaines plus tard. Un livre écrit comme catharsis de ma transformation professionnelle. Quittée par mon emploi, j’avais opté pour un élargissement du champ de mes connaissances et m’étais formée à la psychologie positive. A l’issue de mon apprentissage, j’ai eu l’élan, pour ne rien oublier, de raconter ce que j’avais vécu et compris. La suite, nous l’avons vécue ensemble ici-même. 

9 années complètent un cycle numérologique.

Après cela on reprend un nouveau départ, dit-on. Si on aime les symboles, celui-ci me va bien. Dater le début de quelque chose permet surtout de regarder le chemin parcouru. Voici donc ma numérologie de kifs éprouvés depuis : un bilan chiffré.

1 : une entreprise reprise, une ! A la disparition de mon cousin David Servan-Schreiber, j’ai choisi de continuer son travail en animant son institut de formation. Les accomplissements de cette équipe, depuis, sont ma fierté.

2 : la quantité de cycles professionnels qui m’attendent encore. J’ai eu la chance de late bloomer, mon énergie est intacte, curieuse et gourmande.

3 : le lancement de la 3 kifs académie pour apprendre la psychologie positive sans bouger de chez soi. Nous y proposons des expériences de transformations légères ou profondes et une pédagogie colorée.

4 : la quantité de cerveaux de femmes, créatives, courageuses et compétentes pour écrire, produire et jouer une masterclass de bonheur au théâtre : La fabrique à kifs. Encore bravo et merci à Isabelle Pailleau, Beatrice de la Boulaye et Audrey Akoun pour le carré joyeux que nous avons formé.

5 : les livres que j’ai publiés depuis : Power Patate, Dîner de Kifs, La fabrique à kifs, 3 ans de kifs, et le benjamin mystère qui sortira le 2 avril prochain. Cet élan était imprévisible.

6 : mes idoles avec lesquelles mon parcours professionnel m’a permis de tisser des liens. Tal Ben Shahar, Barbara Fredrikson, Sharon Salsberg, Martin Seligman, Christophe André et Dacher Keltner.

7 : à multiplier par 70 pour totaliser le nombre de conférences et représentations que j’ai données depuis 2011. Souvent je prends un train pour y aller et un second pour en revenir. A doubler donc pour compter mes miles ferroviaires.

8 : les fées + l’elf qui peuplent mon bureau et m’entourent au quotidien : Fanny, Delphine, Clément, Valérie, Alicia, Cathy, Muriel et Oumaima. Avant cela , je chômais seule dans ma cuisine. Tout s’est donc bien enrichi, à ma grande satisfaction.

9 : multiplié par 33,33 = le nombre de newsletters que je vous ai envoyées les vendredis. Pour nous instruire, vous distraire et nous relier. Chaque semaine tout ce que nous y concevons nous permet aussi d’apprendre, j’écris, nous créons des outils et des images, puis je m’adresse à vous comme si nous nous connaissions. Ce rituel s’est inscrit dans mon corps aussi naturellement que le devient un tatouage.  

Quel nouveau départ ?

L’appétit de ma curiosité est tel, que je suis souvent la dernière informée sur l’aventure qui va suivre. Je m’adapte au mouvement de mes élans. Ce qui se dessine pourtant est de maintenir le lien que nous avons ici, car rien n’est plus précieux que les relations réciproques et favorables pour se retourner un jour et constater qu’on a emprunté le bon chemin.

Merci à vous pour ce cycle complété et je souhaite de tout coeur que nous repartions pour un tour.

Publié le 31 janvier 2020

A lire aussi

Entretien avec Christophe André

A l’occasion de la sortie de son dernier livre, Qui nous fera voir le bonheur ?, j’ai interviewé le célèbre psychiatre ...

Rire pour vivre

Tout vient à point à qui sait attendre, mais là quand même, je me demande ...

Avec la créatrice de l'IntenSati, Patricia Moreno

Premier cours d’IntenSati

Nous avons tous nos idoles sur Youtube. Ça y est, j’ai rencontré la mienne : Patricia Moreno, parfait mélange ...

Commenter