Le magazine Clés s'en va

Clés s’en va

Article
Laisser un commentaire 1

Clés s’en va et ne reviendra pas. Le magazine Clés cesse en effet de paraître. Et ça fait une raison d’espérer en moins. Je veux ici grogner contre cet état de fait. Une évolution du monde irréversible. La presse magazine se bat contre tous les médias. Et tous les combats ne se remportent pas.

Clés va me manquer parce que :

 Il était pensé, diffusé, écrit et animé par des gens que j’aimais. Des passionnés, des titans, des talents et des survivants.

Il y avait de la force et de la vision, entre toutes les lignes.

Clés était coloré, familial, précurseur, raffiné et soigné. Une combinaison de valeurs qui sont pour moi les pilliers de la qualité.

Rue de Lisbonne, il y avait toujours de la lumière. Comme une constante qui rassure.

Peut-être, plus simplement parce que j’y écrivais dans une liberté absolue. Et que la liberté, ça ne court pas toujours les rues.

Adieu, joli magazine, belle époque et équipe de choc. Que ce revers nous permette à tous de grandir, de fleurir et de prouver à ces années, que rien ne nous empêchera de continuer à explorer et à nous exprimer.

Si vous aussi voulez leur dire au revoir, c’est par ici !

 

A lire aussi

Etat de choc positif

Martin Seligman en a parlé lors de sa venue à Paris : nous vivons des chocs positifs. Etat de ...

Sandwich de roi

Daniel Auteuil slash Florence Servan-Schreiber ouvrez la parenthèse, musique deux points Lisa Ekdhal. Et voilà comment je me retrouve ...

les 3 kifs de Bernard Werber

Les 3 kifs de Bernard Werber

Quand l’occasion se présente, je reçois un invité qui partage avec nous ses 3 kifs de la semaine ! ...

Un commentaire sur “Clés s’en va”

  • Anne-Liesse dit :

    C’est toujours triste de voir un magazine disparaître, surtout un de cette qualité. J’ai aimé Clés, même si je ne le lisais que ponctuellement. Je garde précieusement ceux que j’ai…

    Puisse toute l’équipe de Clés partir vers de belles et nouvelles aventures. C’était chouette le temps que ça a duré !

    Florence, je compte sur toi pour trouver de nouveaux espaces où t’exprimer librement. Il y a déjà “chez toi” !

    PS : M…. pour les répèts ! Everything is going to be OK…

Commenter