La Fabrique à kifs, c’est bon pour le moral

Presse
Laisser un commentaire

Avant, Cécile du blog 5 minutes avec moi, était clerc de notaire. Mais ça c’était avant.

Maintenant elle écrit. Et bien.

Et comme elle a été voir La fabrique à kifs, elle raconte avec beaucoup d’humour ce qu’elle a appris au cours de la masterclass du bonheur ! 

La Fabrique à kifs, c’est bon pour le moral

« Sur ma route vers le bonheur (c’est un peu comme la route de Madison sauf que je suis dans le Val de Marne) j’ai croisé des personnes, des lectures, des films, des musiques, qui m’ont fait avancer.

Et puis la semaine dernière j’ai vu ce spectacle. La fabrique à kifs. Plus exactement, une master class sur le bonheur. Ce spectacle, je le savais qu’il était pour moi. Tu connais cette sensation, quand tu sais que quelque chose va te plaire ? J’étais sûre. En revanche je ne savais pas du tout à quoi ça allait ressembler. Maintenant que j’y suis allée je sais alors comme d’habitude, je te raconte.

Dans la fabrique à kifs, il y a trois femmes.

Florence Servan-Schreiber, Audrey Akoun et Isabelle Pailleau.

Pendant 1h15, elles t’expliquent leur parcours, leur ras-le-bol, leur burn out, leur craquage, ce moment où chacune dans leur vie, elles ont dit stop. Mais comme c’est pas une master class sur la dépression, elle te disent surtout qu’elles vont mieux aujourd’hui, voire qu’elles vont bien. Pas qu’elles ont zéro problème. Mais qu’elles ont appris, parfois dans la douleur, à se faire du bien, à laisser la place à leur aptitude naturelle pour le bonheur, grâce à des trucs, des astuces, des méthodes. Qui ne coûtent rien et ne demandent pas de formation particulière. Un peu comme les exercices de musculation du fessier qu’on te propose de faire au bureau ou au supermarché (tu sais, plier les genoux en se tenant au caddie ou aller jusqu’à la photocopieuse en pas chassés). Sauf que tu auras l’air moins con. »

Lire l’article en intégralité sur le blog 5 minutes avec moi

Publié le 30 novembre 2016

Étiquettes : , , , , ,

A lire aussi

Florence Servan-Schreiber, Anne Sophie Lapix, Isabelle Pailleau et Audrey Akoun

Anne-Sophie Lapix et nous

Bon, lundi soir, comme disent les américains, c’était pour nous un “big deal”. Un big deal (et pas un ...

Could you be loved

Un projet remis dans un dossier d’inscription à l’université par Cesar et Angèle, frère et soeur asia-trotters. Ils ont ...

Atelier d'écriture Ecrire le meilleur de soi avec Florence Servan-Schreiber

Ecrire le meilleur de soi en 2018 : un atelier en ville

Vous aimez écrire ? Alors ouvrez bien vos mirettes. Car écrire nous rend heureux. Écrire pour soi, aux autres, ...

Commenter