10 jours sans manger – jour 4

Article
Laisser un commentaire 6

Réveil à 3h du matin, en pleine forme. La nuit est terminée. Insomnie lucide et énergique. J’ouvre un livre de 300 pages au premier tiers et le termine direct. Alerte, concentrée, sans jamais être tentée de redormir. En le refermant, je réalise qu’à un accent près il s’appelle “Un bon coup de jeûne”. 6h 30 je me lève, méditation, stretching, gym du dos et fitness enchaînés.

Je retrouve avec plaisir la sensation d’une énergie cristalline, quasi euphorique. Je souris à rien, le brouillard et la pluie battante n’ont aucune prise sur moi. Jour 4 : ça ne passe pas très vite, il en reste encore 6. Mais je sais que plus la fin approchera, mois j’aurais envie de la voir venir

En fermant les yeux lors du drainage du jour,  j’ai vu un manoir planté de sucettes de couleurs et une maison recouverte de pétale colorées et dodues. J’ai le rêve éveillé fort gai. Des images qui m’enchantent. J’ai de la chance. Mon cerveau est en mode tout content.

Il est clair qu’ici, en dehors du cerveau à éclaircir, ce qui nous réunit est l’illusion de domestiquer notre corps. Il est tellement sensible et réactif à tout ce que nous lui faisons absorber, vivre et ressentir chaque jour, que dans bien des cas il a pris le dessus de nous, nous obligeant à lui courir après, ou à lutter contre des manifestations qui nous déplaisent, débordements, symptômes, douleurs. Ici, on prend le contrôle. C’est nous qui lui dictons la marche et lui et nous ne faisons vraiment plus qu’un. Il suit le mouvement et réagit toujours. Bruits, diminutions, sensations, allègement, réflexion claire. En lui refusant la table, nous reprenons le guidon. Car cette machine qui nous porte est bien, pour ses besoins en carburant, maîtresse de notre tête.

Le temps était maudit. Mais la promenade de deux heures dans les sous bois et dans le vent, un tonique inégalable. La nature se prépare à exploser par ici. Elle est toute en tensions, en vallons, en vue spectaculaires sur ce lac de Constance si bien protégé. On traverse de châteaux, des fermes, des champs, des scieries, des villages, des vignes. On voit loin, en s’enfonce profondément dans des roches. Tout cela en deux heures. Un festin pour nos nez qui ne ratent plus aucune odeur. La pluie du printemps qui sent l’herbe et le foin.

Jour 3

Étiquettes : ,

A lire aussi

10 jours de répit

Je m’accorde 10 jours de pause, d’autre chose et d’ennui. D’ennui ? Mais non, voyons. 10 jours de vie ...

My Little Paris

Elles aiment lire et j’aime écrire. C’est entre nous une belle histoire d’amitié et de respect , née lors ...

Quelle est la véritable source de notre joie ?

Le bonheur et la joie sont-ils identiques ? Savoir faire face aux difficultés pour trouver notre joie. Conversation fournie ...

6 commentaires sur “10 jours sans manger – jour 4”

  • 10 jours sans manger – jour 5 dit :

    […] Jour 4 […]

  • Kai dit :

    en allemand, le livre, j’espère! 😉

    • Florence Servan-Schreiber dit :

      Noch nicht. Wahres du auch in mein Deuche klasse ?

  • Joanna dit :

    un autre pour le fun 🙂 et un autre 🙂

    • Florence Servan-Schreiber dit :

      Tu me fais rire.

  • Joanna dit :

    En te lisant, je me suis persuadée que je fais moi aussi un jeûne en mangeant de la crème au chocolat et ça marche, je me sens plus légère 🙂 Merci 🙂
    J’espère que je pourrai aussi vivre cette expérience pour mieux sentir la relation entre mon corps et mon esprit. A demain pour l’épisode 5 🙂

Commenter